Guido Tschugg

Guido Tschugg
Back to overview
Sportif BMX accompli, pionnier du vélo électrique, champion du monde de descente : Guido est à juste titre, célébré comme "vieux maître" dans le domaine cyclisme. Mais il a un autre titre, encore plus important à ses yeux, celui de père de famille. Pour ses enfants, il échange volontiers les bikeparks du monde entier contre une plage de sable (même si ensuite il y en a partout dans le lit de la capucine).
To the interview

Guido, combien de kilomètres as-tu parcouru avec ta capucine l’an dernier?

GUIDO A peu près 32 000 kilomètres. On a beaucoup voyagé. On a parcouru le sud de l’Espagne et de la France, mais nous étions aussi beaucoup en Italie et en Suisse.

1  / 2

A présent tu ne pars pas uniquement avec ta famille, mais aussi souvent seul – pourquoi as-tu besoin d’un A70?

GUIDO Après tout, c’est ma deuxième maison et toutes mes affaires sont à bord. Et ça ne se limite pas uniquement à des sous-vêtements, des chemises, des shorts et des brosses à dents. Mon équipement est vraiment volumineux. J’ai plusieurs casques, des douzaines de protections et de chaussures. Mais avant tout, le A 70 a une grande soute à l’arrière, ce qui est parfait pour moi.

Combien d’e-bikes ranges-tu dans ton garage arrière?

GUIDO Ça dépend. On peut facilement y garer cinq ou six e-bikes, mais d’habitude, j’en emporte deux, ainsi que ma moto. Ensuite, j’ai encore assez de place pour mon atelier et les pièces détachées tels que des roues, des pneus, des suspensions, etc.

« Faire du feu, sortir le store, installer la chaise et la table – c’est parfait pour se détendre. »

Pas étonnant que tu aies besoin de tout ça en tant que professionnel de descente. Tu as une préférence pour les pistes dures et de ce fait une usure correspondante.

GUIDO C’est ce qu’on pense, mais ce n’est pas le cas. En fait, j’ai très peu de dégâts, parce que je suis un conducteur attentif et concentré. L’année dernière, au championnat du monde de descente en Andorre, je n’ai même pas crevé. La plupart du temps, les amateurs ont plus de casse que les professionnels. Ceux qui font des compétitions doivent avoir un style de conduite lisse et net. Sinon, on ne récolte pas de médailles, mais seulement des pièces cassées – et on risque aussi l’accident corporel.

Et en matière de camping-car, aimes-tu la propreté ? La pratique du vtt ou du motocross est plutôt salissante!

GUIDO Eh bien, je ne suis pas méticuleux et les vêtements sont éparpillés dans les placards, mais je ne veux pas voir de boue dans ma capucine. Quand je sors de la piste sale et en sueur, je suspends mes vêtements dans le garage arrière pour les faire sécher. Il est chauffé et ils peuvent sécher tranquillement. C’est parfait, même pour les chaussures et les protections.

Tu apprécies ton garage arrière …

GUIDO (Rires) C’est exact. À présent, il est équipé d’une prise de courant, ce qui me permet de charger mes e-bikes directement. Je l’avais proposé l’année dernière à l’équipe de développement produit et ils l’ont fait. Je conçois ma capucine comme je l’entends … Non, plus sérieusement : la coopération avec l’équipe Sunlight est excellente. Je ne me contente pas d’avoir un camping-car pour voyager dans le monde entier et montrer son logo. Il s’agit en fait de le tester en tant qu’utilisateur intensif et de donner un avis honnête.

1  / 2

Quels sont les autres détails de la capucine qui te facilitent la vie?

GUIDO Oh, j’apprécie plein de petites choses. La prise USB au niveau de la dînette, par exemple, ou l’éclairage indirect. Il crée une atmosphère vraiment romantique – mais cela ne me sert à rien si je voyage sans ma femme. Mais c’est malgré tout, très joli.

Et la capucine est très confortable. Tu es très rapide sur les pistes, mais sinon, tu fais plutôt partie de ceux qui apprécient les plaisirs de la vie, n’est-ce pas?

GUIDO J’aime le confort, absolument. J’ai toujours mon café et ma mousse de lait avec moi et je me prends aussi le temps de cuisiner. Je ne fais pas particulièrement attention à mon régime alimentaire, mais je cuisine ce qui me faire plaisir. J’aime particulièrement les grillades. J’emporte toujours mon barbecue, tout comme le brasero et du bois. Faire du feu, sortir le store, installer la chaise et la table – c’est parfait pour se détendre.