Lena Stoffel

Lena Stoffel

Grand espoir du ski alpin, Lena Stoffel est une pro du slopestyle, du freeride et une surfeuse hors pair. Elle voyage aux quatre coins du monde avec Aline et réalise des films captivants.

Lena, du ski alpin au freeride en passant par le slopestyle... Tu as une carrière très complète derrière toi…

Oui, mais j'ai atteint mon but en ski. J’aime faire du hors-piste à bien des égards. Avant je devais me concentrer sur les portes de la piste de ski, aujourd’hui je suis en pleine nature. – la nature la plus profonde possible... C’était déjà différent avec le Slopestyle, mais toujours axé sur la compétition. Surtout quand on concourt au niveau des X-Games. On doit s’entrainer de manière très structurée, aller de manifestation en manifestation, d’hôtel en hôtel.

Aujourd’hui tu ne fais plus de compétitions mais tu voyages encore beaucoup ?

Effectivement. Aujourd’hui j’ai des projets qui me tiennent à cœur. Etre dehors, découvrir de nouveaux lieux, vivre des aventures. Il y a bien plus à faire qu’uniquement du sport. C’est très éprouvant de concilier sa vie, son travail.  Mais je ne renoncerai jamais à la liberté.

C'est ainsi que tu en es venue à la vie en fourgon ?

Aline (Bock) et moi avons contacté Sunlight lorsque nous avons voulu tourner notre film ‘’Way North’’. On voulait aller en Scandinavie avec notre équipe de tournage, et Sunlight nous a mis à disposition un camping-car. C’était incroyable ! On était à peine sur la route qu’on avait déjà l’impression d’être en mode voyage ! On était flexible, on avait tout à disposition et tellement de plaisir.

Et maintenant c’est le ‘’déménagement’’ dans le Cliff ?

Je me réjouis totalement. Il est la solution parfaite si on voyage sans équipe. Il a une taille idéale et je peux aller spontanément, là où je me sens le mieux. Je peux me garer au pied d’une remontée ou au bord de l’eau, et le matin dormir suffisamment tout en étant la première dans une cabine ou dans l’eau.

C’est très important la flexibilité pour vous ?

Complétement. Que l’on cherche la meilleure vague ou la plus parfaite des poudreuses. En hiver c’est aussi une sécurité supplémentaire. Nous pouvons aller simplement là où les conditions sont bonnes, sans prendre de risques.

Qu’est-ce qui te plait encore chez Cliff ?

Il est très maniable, il est aussi spacieux, lumineux et ouvert. Quand on laisse la porte ouverte, on a l’impression de cuisiner dehors. De même quand on est allongé sur le lit, porte arrière ouverte avec une vue directe sur la mer, ça n’a juste pas de prix.