Aline est non seulement l’une des meilleures snowboardeuses allemandes, mais également une passionnée de surf, de VTT et de café! Pour son expédition qui va durer 6 mois, elle remplit son CLIFF avec des planches de surf, des VTT et des grains de café!
To the interview

Aline, cela fait maintenant un an que tu voyages avec CLIFF – peux-tu résumer cette aventure en quelques mots?

ALINE Difficilement. Ce fut une année pleine d’expériences, immensément enrichissante, très belle et pleine de contrastes. C’est probablement ce mélange, ces contrastes et la variété qui l’ont rendu si spéciale.

1  / 2

En particulier les contrastes au niveau des paysages?

ALINE Oui, entre autres. Des fjords couleur bleu acier de Norvège en passant par la France continentale et les îles Hébrides sauvages et venteuses, jusqu’au désert poussiéreux du Maroc. Ce sont des extrêmes que j’ai vécu en peu de temps. Avant tout, tu vis tout intensément dans le Camper Van. Ce mélange était également sensationnel : avec Cliff, je me retrouve au milieu de la nature, j’expérimente tout en direct – mais j’ai toujours mon refuge, où je peux dormir paisiblement pendant que la tempête fait rage ou que les loups hurlent comme j’ai pu le vivre en Suède.

Avant de commencer ce long voyage, tu avais un peu peur de te sentir seule sans Lena, avec qui tu es partie si souvent. N’est-ce pas?

ALINE Non, pas du tout. Je le répète : c’était le mélange parfait. Parfois, des amis ont voyagé avec moi ou alors j’ai rendu visite à des amis et à des collègues sportifs. Ensuite, j’ai vraiment apprécié le temps passé seule et en général, on fait constamment de nouvelles rencontres. Avec Cliff, c’était automatique, je n’ai pas eu à faire le premier pas. Il attire l’attention et rend les gens curieux. En fait, il a toujours la porte grande ouverte.

« Ce fut une année pleine d’expériences, très enrichissante, belle et pleine de contrastes. »

Les gens allaient et venaient chez toi?

ALINE Eh bien, nous n’étions pas une gare de transit, mais quand on ouvre sa porte, les gens entrent dans ta vie. Je cuisine pratiquement à l’extérieur avec la porte latérale ouverte – l’environnement fait alors partie intégrante de ma vie. En même temps, bien sûr, lorsque tu fermes la porte, tu te retrouves dans ton univers. Tu es alors dans ton refuge. Bien que Cliff ait servi une fois de refuge à quelqu’un d’autre en mon absence …

Que s’est-il passé?

ALINE En Islande, un père se tenait sur la plage dans le froid, alors que son fils était avec nous dans les vagues. L’eau était froide, environ 3° C et j’avais bien sûr mis le chauffage à fond dans le Cliff, de sorte que j’ai bien chaud après le surf. À mon retour, je retrouve le père assis sur mon siège passager, il me sourit, me dit qu’il faisait si froid et me demande ensuite si je pouvais lui faire un café. J’ai hésité un instant, mais lui et sa famille se sont avérés fantastiques. Il m’a invité chez lui et a fait la cuisine – je dois préciser qu’il était chef cuisinier.

Y a-t-il eu beaucoup de situations de ce genre au cours de ton voyage?

ALINE Oui, en effet, et dans tous les pays que j’ai traversés, du Nord au Sud. Tant de gens m’ont mis en garde contre le Maroc « toi seule, en tant que femme … » et finalement j’y ai rencontré une formidable hospitalité. Les gens étaient tellement heureux quand ils pouvaient m’aider.

Est-ce que Cliff t’a causé des ennuis parfois?

ALINE Non, il ne m’a jamais laissé tomber. Il a toujours très bien fonctionné et il était si gentil que je me sentais vraiment mal parfois quand je roulais sur certaines pistes, mais il ne s’est jamais plaint.

1  / 2

Des conseils à nous donner pour se lancer dans un tel voyage?

ALINE Je ne peux que recommander l’application Park4Night à chacun. Il s’agit d’une application communautaire sur laquelle n’importe qui peut télécharger une grande variété d’emplacements. Où peut-on se garer et pendant combien de temps, où peut-on faire le plein d’eau ou tout simplement où peut-on profiter d’une vue magnifique en toute sécurité ? L’application vaut vraiment son pesant d’or.

Que retiens-tu de cette année?

ALINE Qu’on devrait tout simplement faire ce qu’on a envie. Si l’occasion se présente, faites-le ! Quoi qu’il arrive. Je ne me laisse plus intimider par des avertissements et des peurs, qui ne sont généralement que des préjugés. Il est extrêmement enrichissant de découvrir et d’expérimenter ce que le monde a à offrir. Je peux uniquement transmettre ceci et au moins mon père l’a bien compris. Il a toujours rêvé d’escalader le Kilimandjaro. Maintenant il a réservé ses billets et il s’entraîne déjà. Je ne peux que recommander à tout le monde : n’écoutez plus les sceptiques, montez à bord et partez.